L’anxiété, comment y faire face ? - Clinique de soins thérapeutiques
6059
post-template-default,single,single-post,postid-6059,single-format-standard,mkd-core-1.1.1,mkdf-boxed,wellspring child theme-child-ver-1.0.0,wellspring-ver-1.7,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-header-style-on-scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

L’anxiété, comment y faire face ?

L’anxiété, comment y faire face ?

Par Laëtitia Betton

Lithothérapeute

 

La peur se situe généralement au premier rang des émotions les plus désagréables à vivre. Une peur intense génère souvent de la panique, sentiment qui prend place face à un danger, à une situation extrême, ou à une situation qui pourrait venir menacer notre vie.

Dans ce type de situation, la panique est un mécanisme de survie qui a pour but de nous aider à faire face au danger. Mais que faire quand une crise de panique se produit alors qu’il n’y a aucun danger, aucune menace et au moment où nous nous y en attendons le moins ?

Un véritable branle-bas de combat

L’organisme met tout à coup en marche une suite de réactions physiologiques caractérisées par les symptômes suivants : troubles de la respiration comme l’hyperventilation, vertiges ou sensations d’évanouissement ou d’instabilité, palpitations cardiaques, douleur à la poitrine, sensation d’étouffement, tremblements, transpiration, nausées, douleurs gastriques ou diarrhée, engourdissements ou fourmillements dans les membres, bouffées de chaleur; peur de mourir, de perdre le contrôle ou de sombrer dans la folie. Souvent, la personne croit qu’elle fait une crise cardiaque.

Ce mystérieux cerveau qui nous joue parfois des tours

À la suite de périodes de stress intenses ou de troubles d’anxiété, le système nerveux peut être déséquilibré. Le cerveau envoie alors de faux messages d’urgence, induisant l’hyperactivité de certaines de ses zones et générant des hormones de stress dans tout l’organisme. La production d’adrénaline est telle que la personne est terrifiée et qu’elle croit qu’un désastre imminent va se produire. Si elle fait ses courses et qu’une crise se pointe le nez, elle peut laisser ses sacs sur place et partir en courant, l’état de panique étant identique à celui produit lors d’une catastrophe.

Rétablir le calme en soi

Les outils comme la méditation, la visualisation, la pleine conscience, le yoga et la respiration consciente permettent au système nerveux de se réguler et d’activer la production de neurotransmetteurs calmants et apaisants. Les pierres suivantes induisent aussi des longueurs d’onde calmantes au cerveau et ramènent l’organisme dans la réalité du moment.

La puissance du violet

Contempler le violet de l’améthyste permet de ressentir la fréquence calmante qu’elle peut nous transmettre. Cette pierre est des plus bénéfique pour les systèmes nerveux, respiratoire et cardiovasculaire. L’améthyste chasse les idées noires et génère de la sérénité là où règne le chaos. La porter sur soi ou sous forme de bijou nous aide à aborder les situations avec une humeur plus égale, que ces situations soient agréables ou pas.

Améthyste

 

La charoïte, une autre pierre aux teintes violettes, aide à surmonter les sentiments d’insécurité et de peur. Comme elle contient aussi du noir, elle favorise l’élimination du stress, de l’anxiété et des soucis qui accaparent l’esprit. De plus, elle aide à surmonter les obsessions.

Ces deux pierres peuvent être posées sur le front le soir au coucher ou portées pendant la journée. Le violet travaillant particulièrement bien sur la région de la tête, elle a donc une influence bénéfique sur le cerveau.

En crise, s’ancrer dans le moment présent

Le moyen le plus efficace pour gérer les crises de panique est sans contredit la respiration consciente, car elle permet de ralentir le rythme respiratoire et d’éviter l’hyperventilation. Elle nous ramène dans la réalité du moment présent, le seul ancrage sécurisant.

La répétition d’une phrase apaisante et rassurante peut aussi aider l’esprit à envoyer des messages calmants au cerveau et à induire une production de neurotransmetteurs apaisants. Appliquez ces techniques avec l’une de ces deux pierres et vous augmentez la rapidité du retour au présent.

Nettoyer le négatif, enraciner le corps

La rhodonite, composée d’une couleur rose réconfortante et de noir, nettoie le négatif et enracine le corps dans le ici et maintenant. Idéale pour guérir les chocs, elle agit efficacement contre la panique, la peur et la confusion. Si elle est utilisée immédiatement, elle permet d’éviter que le traumatisme de la crise s’imprime profondément.

La crise de panique est tellement intense et marquante pour la personne qui la vit ― et pour les gens autour ― qu’il s’ensuivra bien souvent de l’anxiété d’anticipation : elle aura peur de faire une autre crise. Elle sait dorénavant que cela peut arriver soudainement et sans raison. La rhodonite permet alors de garder un mental clair dans les situations dangereuses, qu’elles soient réelles ou imaginaires.

La vibration douce de l’amazonite équilibre aussi les variations d’humeur extrêmes en harmonisant l’hypophyse et le thymus, ainsi que tout le système neurovégétatif. Son effet apaisant sur le cerveau élimine tristesse et oppression.

Les bienfaits du lithium dans les pierres

Le lithium réduit l’agitation, les tremblements, diminue la tension et l’hyper conductibilité des nerfs sensibles et moteurs. Souvent, la personne ayant déjà fait une crise de panique va éviter les endroits de grandes affluences et fermés comme les ascenseurs. Elle commence petit à petit à se replier sur elle-même.

La lépidolite et la kunzite, qui contiennent toutes deux du lithium, aident à rester centré et à préserver son espace, même dans une foule, offrant ainsi une énergie protectrice et apaisante à la fois. Elles permettent à l’organisme de mieux s’adapter au stress en évitant de surréagir et en régularisant le système nerveux. La kunzite améliore aussi l’humeur et supprime les tensions au niveau de la poitrine.

Kunzite

 

Les utiliser judicieusement

Toutes ces pierres peuvent être portées sous forme de bijoux ou encore tenues dans la main. La compagnie des pierres apporte bien-être et fréquence vibratoire stabilisatrice, permettant de nous protéger et de nous libérer des influences nuisibles à notre santé émotionnelle et mentale. Ce sont de véritables cadeaux bienfaisants que notre planète produit patiemment depuis des millions d’années.

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

})(jQuery)